DAAF (Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée)

Incendie

Parce que le feu ne dort jamais !fi2p

 

Vous souhaitez dormir tranquille ! La pose d’un DAAF (Détecteur Avertisseur Autonome de fumées)est obligatoire (Loi Morange et Meslot, et loi Alur).

 

Pour connaître nos modèles et tarifs, contactez-nous.

Installé de préférence dans la circulation ou le dégagement desservant les chambres, le DAAF  est fixé solidement en partie supérieure, à proximité du point le plus haut et à distance des autres parois ainsi que des sources de vapeur.

L’occupant s’assure de la mise sous tension du détecteur en vérifiant que le voyant prévu à cet effet est allumé (les piles devant être remplacées lorsque le signal de défaut de batterie est émis toutes les minutes pendant 30 jours).

 

Par ailleurs le détecteur de fumée doit:

  • comporter un indicateur de mise sous tension,
  • être alimenté par piles, batteries incorporées ou sur secteur
  • présenté un signal visuel, mécanique ou sonore, indépendant d’une source d’alimentation, indiquant l’absence de batteries ou de piles
  • Émettre un signal d’alarme d’un niveau sonore d’au moins 85 dB(A) à 3 mètres
  • Émettre un signal de défaut sonore, différent de la tonalité de l’alarme, signalant la perte de capacité d’alimentation du détecteur
  • Fournir certaines informations marquées de manière indélébile

 

 

  • Les champs suivis d'un * sont obligatoires
Recherches populaires : Comment se prémunir d’un incendie ?
Remonter